Le premier mai 2013, j'entreprends un périple de un an sur la route. Vous pourrez suivre sur ce blogue mes déplacements et aventures... (On May the first 2013, I begin a one year journey on the road. You can follow me on this blog through my travels and adventures.)
Logo Design by FlamingText.com
Logo Design by FlamingText.com

jeudi 24 avril 2014

Jour 360 !

 
 
Ceux qui me croient unique lisez ceci.
Je suis beaucoup mieux installé que les gens que je croise  vivant une vie de nomade.
 
 
Sans port d'attache depuis 2011, un artiste montréalais a mis de côté le traditionnel appartement pour vivre pendant des mois dans sa camionnette, une expérience particulière dont il traite dans son blogue.
Ce n'est pourtant pas par manque de moyens qu'Alexandre Hamel a fait le choix de la «simplicité volontaire extrême».
L'artiste, qui œuvre dans les domaines du patinage contemporain et du cinéma, se rend souvent à l'étranger. Il gravite depuis 2011 entre les squats, les appartements aux nombreux colocataires et le couchsurfing.
«Comme je ne demeure souvent que quelques mois au même endroit, je n'avais pas le goût de chercher un appartement. En soi, c'est un travail à temps plein!» s'exclame-t-il.
C'est pourquoi il a, à quelques reprises, élu domicile dans une Dodge Caravan dont il avait enlevé les bancs.
Discipline nécessaire
Pour réussir, il faut être discipliné et voyager léger, précise Alexandre Hamel. «Mon espace de vie au complet était grand comme un lit queen», illustre-t-il.
Dans sa camionnette : un réchaud, une caisse de nourriture, deux matelas, des livres comme seul divertissement, son vélo, son ordinateur portable, un nécessaire d'hygiène et seulement dix morceaux de vêtements.
Il dit n'avoir jamais eu faim, ni froid, mais n'a jamais tenté l'expérience l'hiver. Ses meilleurs amis : le micro-ondes d'épicerie et les cafés avec une connexion Internet gratuite. Les meilleurs endroits où stationner : devant un abreuvoir ou une toilette publique.
Réactions mitigées
Si son amoureuse se pliait volontiers à son projet, les proches d'Alexandre lui ont plutôt fait remarquer que c'était un peu injuste envers ceux qui vivent une vraie situation de pauvreté.
«Ça a développé chez moi une sensibilité de plus aux gens de la rue. Ils ont tous les défis auxquels j'étais confronté, sans les ressources dont je disposais, ni ma santé», explique-t-il.
Alexandre a également senti le jugement de son milieu face à ses choix. «Ça heurte les gens», affirme-t-il.
Une pratique légale
Ce qu'Alexandre a surnommé le «vanstérisme» est permis par la loi, tant qu'il respecte le Code de la sécurité routière et les règlements municipaux, indique le Service de police de la Ville de Montréal. Il est aussi interdit de demeurer plus de 24 heures au même endroit.
Les policiers interviendront seulement s'ils reçoivent des plaintes et peuvent diriger les individus en situation précaire vers des ressources appropriées.
Il n'existe aucune statistique recensant les «vansters», mais Alexandre Hamel croit qu'ils se comptent par centaines l'été dans la métropole. L'hiver, plusieurs d'entre eux préfèrent fuir vers des contrées plus chaudes ou prendre un appartement.

mercredi 23 avril 2014

Jour 359 !



 
Une photo vaut mille mots !
A picture is worth a thousand words !
 
Je vis dans mon mini-véhicule récréatif depuis maintenant 359 jours, 190 jours hors Québec dont146 jours aux USA. C'est ça une vie de nomade.
I've been living in my mini recreational vehicle now for 359 days, 190 days outside Quebec with 146 days in USA and I keep on living in my R.V. for a while . That's what we call : a Nomad' life.
 

mardi 22 avril 2014

 
Aujourd'hui mardi, 341 km.
Une erreur de calcul s'est glissée dans ma comptabilité, en fait il ne me reste que 150 km avant d'atteindre le Québec. Donc si tout va bien, je devrais coucher à Granby mercredi soir. Je suis profondément désolé pour tous les inconvénients que cela a pu vous causer tant coté financier que psychologique. N'eut été de la firme de recomptage " Québec recomptage ass & asses erg.'', l'erreur n'aurait jamais été dévoilé au grand jour et je n'aurais pas eu à vivre l'humiliation dû à ma bévue. L'enquête fut déclenchée à cause de quelques personnes qui prétendaient que je voulais retarder mon arrivée au Québec pour ne pas assister à la partie de sucre chez Claudette et Maurice le 27 avril. Ce qui est complètement faux. Je n'ai jamais dit le contraire de ce que je ne pensais pas, bien au contraire.


lundi 21 avril 2014

 
300 km s'ajoutent encore aujourd'hui à ma distance déjà parcouru.
 Le 24 avril 2014 si tout va bien, je m'attends de coucher à Granby.
 
 

dimanche 20 avril 2014

 
Aujourd'hui j'ai roulé 707 km.
Selon mon GPS et Google map, il devait y avoir un truck stop sur la 17 à Saul Sainte-Marie. Quand la fille à l'intérieur de mon GPS m'a annoncée  : vous êtes arrivé au husky travel centre, à votre droite, je me suis retrouvé devant une bâtisse abandonnée avec les fenêtres placardées. Je suis allé au Wal-Mart mais les stationnements de nuits sont interdits.
 J'en ai profité pour vérifier sur Internet, grâce au Wi-fi sans fil du WM, si je pouvais trouver un autre truck stop qui n'était pas un husky et l'adresse que l'ont me donnait me ramenait au même endroit.
Trop fatigué pour continuer à tourner en rond, je suis allé louer un motel voisin du garage fantôme. Quand j'ai demandé au propriétaire du motel qu'était devenu son voisin le husky, il m'a répondu avec un large sourire : Ils ont fermé l'automne passé...
 
 

 
 
 


samedi 19 avril 2014


Aujourd'hui, j'ai roulé 350 km.
 Quand je me suis réveillé ce matin, mes fenêtres étaient recouvertes de neige et la température était de -1 c. J'ai un sac de couchage qui me protège très bien du froid mais la question que je me suis posée est : est-ce que je prends la route ce matin ? Il neige un peu... La seule station de radio disponible était Dryden, là où j'avais passé la nuit. On annonçait que cette neige se transformerait en pluie un peu plus tard dans la journée. Très prudemment, je prends la route et je me dirige vers l'est sur la transcanadienne qui à cette hauteur se nomme la 17 et qui n'a que deux voies, une vers l'est et l'autre vers l'est. Les premiers cent km, je ne rencontrais que des Vans et des charrues à Neige qui eux se dirigeaient vers l'ouest. J'avais l'impression d'être le seul sur la route à me diriger vers l''est et la température se détériorait. Personne en avant et personne en arrière. Au premier petit village, je suis arrêté pour m'acheter un café et quand je suis ressortie un petit camion se dirigeait dans la même direction que moi.
 
 

 
 
Pas question de faire de la vitesse car la route était glacée et la neige s'accumulait rapidement.
 J'ai vu une quinzaine de sortie de route dont une van. Les camionneurs sont des gens très prudents mais là la glace était sournoise.Dans les 350 km que j'ai parcourus, je n'ai croisé que deux petits villages. Ce n'était pas le temps de rester en panne ou prendre le champ.
 
 

Ma vitesse variait de 55 à 65 km/h dans une zone de 90 km/h. Les téméraires se retrouvais sur le côté de la route. Je vis maintenant à l'heure du Québec
 


 
Il y avait des vans en panne le long de la route. De loin je voyais un camion arrêté dans la voie allant vers l'ouest et quand j'ai passé à sa hauteur j'ai vu qu'il était en panne, derrière lui une file de van et de camions étaient arrêtés. Je continuais ma route pour réaliser que la file s'étirait sur une dizaine de Km et personne ne pouvait dépasser à cause de la vision presque nul.
 
 

 
Puis, pour mes derniers 50 km avant mon arrêt pour la nuit, c'est sous une pluie verglaçante mélangée d'une neige épaisse que j'ai cheminé seul sur la route avec mes quatre clignotants en fonction.
 

Demain matin je me paye la traite....
 
 

vendredi 18 avril 2014


 
Aujourd'hui, j'ai roulé 387 km dont environ 250 en Ontario.
Je vais contourner les grands lacs par le nord pour éviter de retourner aux USA. Les plaines de chaque côté de la route ont fait  place à une forêt dense. 
 
 

jeudi 17 avril 2014

 
 
193 km aujourd'hui.
Demain si tout va bien, j'entre en Ontario. Si vous consultez la carte ci-dessous, traverser l'Ontario va prendre autant de temps que de traverser les trois provinces centrales. J'ai dû avancer mon horloge d'une heure ce qui signifie que je n'ai plus qu'une heure de différence avec le Québec.
Si la tendance se maintient, je coucherai à ville de Lachute Québec le 24 avril 2014
 
 

mercredi 16 avril 2014

 
 
 
362 km aujourd'hui. Je suis rendu au Manitoba. La nuit dernière il a neigé un petit peu en Saskatchewan, mais ici il n'y a pas de neige et le mercure affiche un beau 0 c . Chaque jour je prends la route vers 8h30 et je roule environs quatre heures. Il y a très peu de trafique sur la transcanadienne. Ici dans les provinces de l'ouest tout comme au Texas, des routes coupent l'autoroute un peu partout et nous pouvons si nous le voulons faire un U-Turn . Les automobilistes des routes transversales n'ont qu'un arrêt obligatoire à faire afin de prendre l'autoroute.
Le 15 octobre 2013 je quittais le Québec en direction du Texas, donc hier le 15 avril, cela faisait six mois que j'étais hors Québec. Mon assurance voyage n'étant valide que pour six mois j'ai dû contacter CAA pour allonger ma couverture de deux semaines.
 


mardi 15 avril 2014

 
Je me trouve présentement à Régina. Aujourd'hui je n'ai parcouru que 244 km
J'en suis à mon cinquième Wal-Mart depuis mon départ de Chilliwack. À Régina j'ai le choix car il y en a trois. Il y a très peu de FlyingJ dans les provinces centrales du Canada alors je me retrouve toujours dans un Wal-Mart. Il est très facile de trouver des WM où on accepte le stationnement de nuit.
 

lundi 14 avril 2014

 
Je viens de parcourir 384 Km et me voici en Saskatchewan. Comme si la nature voulait se faire pardonner d'avoir fait autant de montagne à l'ouest, le terrain tellement montagneux des trois premiers jours, s'est transformé en immense territoire plat à perte de vue.
 
La température rafraichit, mais il n'y a plus de neige. Le jour 8 c nuit -4 c . Hier j'écoutais un poste de radio de Calgary en français.
Maintenant que mon cerveau s'est réhabitué au français, je cherche les postes de radios français, mais en Saskatchewan je n'en trouve pas.
 
 
 

dimanche 13 avril 2014

 
 
 
305 km aujourd'hui, les montagnes sont traversées et je suis rendu en Alberta
 
 
 
 
 
























counter

15 Novembre 2010

free counters

15 octobre 2012

Archives du blog

Mes tournois à travers le Québec

4- Photos

10- Photos

21- Photos

21- Photos

29- Photos

14 Photos

20- Photos