Le premier mai 2013, j'entreprends un périple de un an sur la route. Vous pourrez suivre sur ce blogue mes déplacements et aventures... (On May the first 2013, I begin a one year journey on the road. You can follow me on this blog through my travels and adventures.)
Logo Design by FlamingText.com
Logo Design by FlamingText.com

samedi 19 avril 2014


Aujourd'hui, j'ai roulé 350 km.
 Quand je me suis réveillé ce matin, mes fenêtres étaient recouvertes de neige et la température était de -1 c. J'ai un sac de couchage qui me protège très bien du froid mais la question que je me suis posée est : est-ce que je prends la route ce matin ? Il neige un peu... La seule station de radio disponible était Dryden, là où j'avais passé la nuit. On annonçait que cette neige se transformerait en pluie un peu plus tard dans la journée. Très prudemment, je prends la route et je me dirige vers l'est sur la transcanadienne qui à cette hauteur se nomme la 17 et qui n'a que deux voies, une vers l'est et l'autre vers l'est. Les premiers cent km, je ne rencontrais que des Vans et des charrues à Neige qui eux se dirigeaient vers l'ouest. J'avais l'impression d'être le seul sur la route à me diriger vers l''est et la température se détériorait. Personne en avant et personne en arrière. Au premier petit village, je suis arrêté pour m'acheter un café et quand je suis ressortie un petit camion se dirigeait dans la même direction que moi.
 
 

 
 
Pas question de faire de la vitesse car la route était glacée et la neige s'accumulait rapidement.
 J'ai vu une quinzaine de sortie de route dont une van. Les camionneurs sont des gens très prudents mais là la glace était sournoise.Dans les 350 km que j'ai parcourus, je n'ai croisé que deux petits villages. Ce n'était pas le temps de rester en panne ou prendre le champ.
 
 

Ma vitesse variait de 55 à 65 km/h dans une zone de 90 km/h. Les téméraires se retrouvais sur le côté de la route. Je vis maintenant à l'heure du Québec
 


 
Il y avait des vans en panne le long de la route. De loin je voyais un camion arrêté dans la voie allant vers l'ouest et quand j'ai passé à sa hauteur j'ai vu qu'il était en panne, derrière lui une file de van et de camions étaient arrêtés. Je continuais ma route pour réaliser que la file s'étirait sur une dizaine de Km et personne ne pouvait dépasser à cause de la vision presque nul.
 
 

 
Puis, pour mes derniers 50 km avant mon arrêt pour la nuit, c'est sous une pluie verglaçante mélangée d'une neige épaisse que j'ai cheminé seul sur la route avec mes quatre clignotants en fonction.
 

Demain matin je me paye la traite....
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


counter

15 Novembre 2010

free counters

15 octobre 2012

Archives du blog

Mes tournois à travers le Québec

4- Photos

10- Photos

21- Photos

21- Photos

29- Photos

14 Photos

20- Photos