Le premier mai 2013, j'entreprends un périple de un an sur la route. Vous pourrez suivre sur ce blogue mes déplacements et aventures... (On May the first 2013, I begin a one year journey on the road. You can follow me on this blog through my travels and adventures.)
Logo Design by FlamingText.com
Logo Design by FlamingText.com

lundi 24 août 2009

Jour 117 de ma grande aventure./// day 117 of my great adventure!


Hier soir, j'ai fait une excursion à bord du plaisancier le Louis Jolliet. Pendant que plusieurs passagers dansaient sur des balades lentes à l'intérieur, moi, j'ai opté pour le pont avant à l'extérieur, la musique était beaucoup plus rythmée. De nombreux touristes étrangers faisaient parti de la croisière. Je buvais de la bière et admirais toutes ces superbes femmes qui m'entouraient. Puis j'ai remarqué une jolie femme d'environ 45 ans, cheveux longs et noirs, qui m'observait à travers ses lunette de soleil de marque Giorgio Armani. Mine de rien, feignant de l'ignorer, je me suis approché d'elle pour mieux l'observer. Son chemisier de marque Christian Dior, à peine attaché , laissait à peine travailler mon imagination de nomade affamé. Un mince pantalon blanc Yves St-Laurent moulait avec insolence ses cuisses et ses fesses.
///Yesterday, I made a sightseeing aboard the Louis Jolliet. While many were dancing inside on a slow beat, me I prefered a faster rhythm outside where the music was loud. Many outsiders tourists were on the pleasure boat. I drank beers eying beautiful woman all aroud me. Then I noticed a gorgeous woman, around 45 years old gazing at me through her Giorgio Armani sun glasses. Slowly, acting as if I had not seen her, I moved nearer so that I could examine her better. Her Christian Dior shirt blouse barely tied in the middle . Her thin white slacks tight-fitting Yves St-Laurent over her thighs and buttocks.

Elle me raconta que depuis la mort de son mari et de ses parents, elle voyageait à travers le monde et que malgré sa fortune inestimable elle se sentait seule. Moi, je l'écoutais tout en respirant son parfum Lise watier et admirais ses sandales Alberta Ferretti. Sur sa tête un petit foulard Anna Molinari lui donnait un air espiège. Elle me paya quelque verres et je lui ai parlé de ma vie de nomade .///She told me that since the day where her husband and all the familly died tragically, she travels all around the world and despite her wealthiness she feels alone. Me I listened smelting her Lise Watier perfume and admiring her Alberta Ferretti sandals. On her head an Anna Molinari headsquare that gave her an aspect full of mischief. She paid me few beers while I related my experiences as nomad.


Vers 11 heures du soir nous sommes débarqués du bateau pour se diriger vers le stationnement où sa Ferari Hamann l'attendait. C'est là qu'elle me proposa de l'accompagner dans ses voyages autour du monde. Elle me dit qu'elle payerait toutes mes dépenses et me donnerait un salaire alléchant en plus. Mais c'est quand elle m'annonca que nous passerions la majeure partie du temps dans sa chambre, que l'histoire de la pauvre fille du traversier de Québec m'est revenue en tête et j'ai dû lui dire.............. Non. .///around 11 o'clock, we got on shore and we managed toward the parking where her Ferari Hamann was wating for her. That is where she asked me to come along with around the world. She told me that she would pay all running expenses and she would pay me a large salary. But when she announced me that we would spend most of our time in her room, the story of that poor girl on the shuttle service came back in my mind and I told her .......No


2 commentaires:

  1. Tu semble bien connaitre le nom de grands couturiers,monsieur le nomade c'est plutôt rare pour un homme

    RépondreSupprimer
  2. Salut Angel!
    Merci....
    Je n'ai pas toujours été Nomade...

    RépondreSupprimer


counter

15 Novembre 2010

free counters

15 octobre 2012

Archives du blog

Mes tournois à travers le Québec

4- Photos

10- Photos

21- Photos

21- Photos

29- Photos

14 Photos

20- Photos